Biografia in lingua francese - Gabriella Capodiferro

Vai ai contenuti

Menu principale:

 




Gabriella Capodiferro – quelques dates

C’est  à l’Istituto Statale d’Arte de Chieti que sa formation artistique commence  pour se poursuivre  à L’Ecole des Beaux Arts de Venise sous la direction des maitres Bruno Saetti et Carmelo Zotti.
Sa première exposition personnelle remonte à 1962 à l’Aquila , elle sera suivie de nombreuses autres   à  Rome, Pescara, Pérouse, Terni, Milan , Trévise, Bologne, Padoue, Este et  Neuchâtel en Suisse. Parallèlement aux expositions personnelles , elle participe à des expositions collectives parmi lesquelles on peut citer :  l’exposition Nationale d’art Marien  à Assise et le Prix national G. d’Annunzio qui compte dans le Jury la présence de l’historien de l’art Aleardo Rubini , expo au cours de laquelle ses œuvres sont récompensées- En 1989  Antonio Gasbarrini l’insère  dans l’exposition itinérante , organisée par la région des Abruzzes  , “La mela di Eva” (la pomme d’ Eve) dans le but de faire connaitre l’activité de six artistes de la région provenant  des quatre départements qui la constituent. Par la suite elle sera invitée à participer à des expositions importantes comme Omaggio a Licini “ à  Fermignano (MC),“Duplice versante” au  Musée International  de l’image  postale de la ville de  Belvedere Ostrense (AN). Parmi les expositions les plus récentes on peut citer celle de 2006  au Château  d’Este  à  Ferrara, intitulée “Minimalia e naturarte”. Entre  2006 et  2007 l’activité de l’artiste s’enrichit  di participations importantes: invitée  au  40° Prix Vasto “In corso d’opera: Itinerari abruzzesi” avec la participation de la Région  des Abruzzes, elle est récompensée et trois de ses œuvres feront partie du corpus de la Pinacothèque en formation du Palais d’Avalos   à Vasto; invitée  à la  52° Exposition  Nationale d’Art  Contemporain “Haisthesis: mémoire  et présent ” promue par la ville de   Termoli (CB); toujours sur invitation , elle participe à la collection  “Art au féminin: l’œuvre  d’art  comme acte d’amour ” au  Musée des Arts du Château  de Nocciano (aux soins du regretté  Ciro Canale). Lors de l’été   2007 l’exposition installée  au Musée des Arts du Château  de Nocciano (PE), aux soins  de la ville  et de la Fondation du Musée, intitulée  “Gabriella Capodiferro: cum discipulis” suivie par  Leo Strozzieri, représente un événement au caractère très particulier .
Cette exposition est le fruit de vingt ans d’activité de promotion culturelle , sociale et artistique du   “Laboratoire pour adultes” constitué par l’artiste en 1987. Déjà dans les années 80 l’artiste avait collaboré avec la ville de Pescara à la gestion d’un Laboratoire créatif au Centre des services sociaux du Quartier n.6  , y exerçant pendant dix ans à peu prés.  Forte de cette expérience et ayant déménagé à Chieti, elle décide d’ouvrir son propre atelier de peintre à travers la constitution d’un   “Laboratoire  pour adultes atelier d’art  MGC”. L’ Atelier d’Art  devient bientôt  une référence pour tous les amateurs d’art qui veulent avoir les instruments pour le connaitre plus en profondeur et qui cherchent des moyens techniques et exécutifs pour développer leur créativité. L’activité de promotion culturelle se transforme en    “Association  MGC, Movimento del Guardare Creativo” (mouvement du Regard Créatif) , dont l’artiste est la présidente.
L’Association  MGC in collaboration  avec le  Musée Maison  Natale G. D’Annunzio et de l’IPSAE  a réalisé en 2008 une collective  sur le thème des Abruzzes  , à laquelle a fait suite la personnelle de l’artiste qui, stimulée par la lecture   personnelle du  “Poema paradisiaco” a travaillé sur le thème dannunzien de  l’hortus conclusus en articulant son travail selon différents registres de composition et de couleur constituant ainsi un corpus d’œuvres absolument inédit.
En 2008 elle est parmi les artistes invités au 59ème Prix Michetti     “I labirinti della bellezza” (les labyrinthes de la beauté , aux soins  de Maurizio Calvesi, Anna Imponente et Augusta Monferrini et elle expose   à  Pescara, à la  Maison   natale de Gabriele d’Annunzio dans l’Exposition personnelle    “Sulle tracce di Gabriele d’Annunzio”.(Sur les traces de Gabriele d’Annunzio).
En 2009, elle figure parmi les 21 artistes des Abruzzes selectionnés par le Soroptimist International Club pour l’exposition   “Sacralità dell’acqua, sacralità di vita” (Sacralité de l’eau, sacralité de vie) et en 2010 elle est conviée au   XXXVII Prix International d’Art de  Sulmona, présidé par Vittorio Sgarbi.
Trois historiens de l’Art ont effectué un panorama critico-artistique de son activité de peintre  et de promotion culturelle de près de 50 ans qui a débouché sur l’exposition au Musée Archéologique de la Civitella intitulée “Gabriella Capodiferro- Icone en raréfaction”.


 
 
Torna ai contenuti | Torna al menu